L’affaire Chafni se termine en douceur

L’affaire Chafni se termine en douceur

Photo Icon Sport

L’affaire Chafni avait fait grand bruit à la mi-décembre lorsque, pour expliquer son expulsion lors du match face à Brest et son grand énervement, le milieu de terrain de l’AJ Auxerre avait accusé l’arbitre assistant d’avoir proféré des propos racistes. Dans les jours suivants, les deux parties ont tout d’abord assuré avoir des preuves de ce qu’elles avançaient, avant que tout cela ne s’essouffle et se termine par une réconciliation à l’amiable. La LFP devait tout de même juger ces faits et il n’y a pas eu de surprise, le joueur, coupable surtout d’avoir bousculé l’arbitre central dans son énervement, écope de quatre matchs de suspension et sera donc requalifié à partir de lundi prochain. Le juge assistant a écopé de deux matchs de suspension pour des propos déplacés.  


« - Le joueur Kamel Chafni est suspendu de quatre matchs ferme pour son comportement envers le corps arbitral. Suspendu à titre conservatoire, le joueur a déjà purgé trois matches de suspension et sera donc suspendu lors des 1/16es de finale de la Coupe de France.

- L’arbitre assistant Johann Perruaux est suspendu deux matches pour propos déplacés envers Kamel Chafni. La sanction prend effet le lundi 20 janvier 2012 », a fait savoir la LFP dans son compte rendu des décisions de la commission de discipline.  

Share