Auxerre ne se cherche plus d'excuses pour parler de crise

Auxerre ne se cherche plus d'excuses pour parler de crise

Photo Icon Sport

Auxerre a été dominé sur le terrain de la lanterne rouge Ajaccio (1-2). Pas avantagés par une expulsion intervenue tôt dans la partie, les Bourguignons se sont vus rejoindre et dépassés. Mais dans une seconde période où ils étaient en supériorité numérique, les Auxerrois n'ont pas été en mesure de créer du jeu pour revenir au score. Cette défaite les précipite à la 16e place, une nouvelle désillusion pour un club qui ne voit pas la lumière depuis un long moment, puisqu'il a perdu 9 de ses 12 dernières rencontres de championnat.

« L'exclusion de Le Tallec a perturbé notre jeu. Je pense ensuite qu'on a été trop naïf. On a reculé et laissé l'adversaire prendre le dessus et revenir dans la partie. En seconde période, on n'a pas été créatif du tout. J'ai noté une absence cruelle de mouvements, aucune occasion de but. Les joueurs ont essayé de faire la différence individuellement. Je n'ai pas senti de révolte. C'est compliqué mais on va s'accrocher. Ajaccio a eu l'état d'esprit qu'il fallait. Il faut arrêter de rêver, on est à notre place », a déclaré Laurent Fournier, coach d'Auxerre. L'accueil de Nancy sera des plus important dans la lutte pour le maintien. Car les Bourguignons n'ont plus qu'un point d'avance sur la zone rouge.

  • Aucun commentaire.