CdM : L’Allemagne vit toujours, l’Espagne pas encore qualifiée

CdM : L’Allemagne vit toujours, l’Espagne pas encore qualifiée

2e journée de la phase de groupes de la Coupe du Monde 2022 : 

Al Bayt Stadium (Al Khor, Qatar).

Espagne – Allemagne : 1-1.

Buts : Morata (62e) pour l’Espagne ; Fullkrug (83e) pour l’Allemagne.

Lors du grand choc du premier tour de la Coupe du Monde 2022, l’Espagne et l’Allemagne se sont quittées sur un match nul (1-1), laissant tout le monde en vie avant la dernière journée.

Ce duel entre deux grosses nations du football mondial sentait la poudre, vu qu’il revêtait une importance toute particulière après la défaite de l’Allemagne lors de la première journée face au Japon. Dos au mur, les Allemands étaient d’abord tout proche de la correctionnelle avec la barre d’Olmo (7e), avant de croire à l’ouverture du score… l’espace d’un instant. Si Rudiger pensait effectivement avoir fait le plus dur en marquant de la tête, le but du défenseur allemand était finalement refusé par la VAR pour un hors-jeu (40e). Un vrai coup dur pour la Mannschaft, d’autant plus qu’à l’heure de jeu, l’entrant Morata trouvait, lui, le chemin des filets pour de bon. Sur un centre d’Alba côté gauche, l’attaquant de l'Atletico de Madrid coupait au premier poteau pour tromper Neuer (1-0 à la 62e).

Ce but réveillait en tout cas les Allemands. Suite à une grosse opportunité de Musiala, qui butait sur Simon (74e), l'attaquant du Bayern Munich faisait un énorme travail pour envoyer Fullkrug au paradis, le buteur du Werder égalisant d’un tir du droit en pleine lucarne (1-1 à la 83e). En fin de match, Sané ratait la balle de match (90e+5), et les deux pays se quittaient donc bons amis (ou pas).

Grâce à ce nul (1-1), l’Allemagne reste en vie avant son dernier match contre le Costa Rica jeudi prochain. Dernier du Groupe E, à trois points de l’Espagne et à deux longueurs du Japon et du Costa Rica, le groupe d’Hansi Flick devra remporter son ultime rencontre tout en espérant un faux pas du Japon pour récupérer une place en huitièmes. De son côté, la Roja de Luis Enrique fait un pas de plus vers la qualification, sachant que le pays ibérique n’aura besoin que d’un point contre le Japon pour valider son ticket pour la phase finale de ce Mondial 2022.