Cdm : Eto'o prend la parole après son coup de sang

Cdm : Eto'o prend la parole après son coup de sang

Icon Sport

Depuis quelques heures, Samuel Eto'o est au cœur de la tourmente. Le président de la fédération camerounaise de football a été l'auteur d'un geste violent envers un supporter algérien après le match entre le Brésil et la Corée du Sud.

Accusé de corruption par un supporter algérien, l'ancien attaquant vedette du Cameroun a eu du mal à garder son sang-froid. Depuis l'élimination de l'Algérie contre les Lions Indomptables en barrage de la Coupe du monde 2022, plusieurs fans des Fennecs accusent Samuel Eto'o et d'autres membres de la fédération camerounaise d'avoir corrompu l'arbitre de la rencontre, Bakary Gassama. Une attaque qui a visiblement mis hors de lui l'ancien joueur du FC Barcelone. Après la victoire du Brésil contre la Corée du Sud (4-1) en huitième de finale de ce Mondial au Qatar, Eto'o a eu une altercation violente avec un youtubeur algérien du nom de Sadouni SM qui a sous entendu que l'ex-pensionnaire de l'Inter Milan avait acheté l'arbitre. Critiqué pour son geste, l'ancien buteur de 41 ans s'est exprimé dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux.

Eto'o présente ses excuses et appelle au calme

« Le 5 décembre dernier, à la sortie du match Brésil - Corée du Sud, une altercation violente m'a opposé à une personne apparemment supportrice de l'Algérie. Je regrette profondément d'avoir perdu mon sang-froid et d'avoir réagi d'une manière qui ne correspond pas à ma personnalité. Je présente mes excuses au public pour cet incident regrettable. Je m'engage à continuer de résister aux provocations incessantes et au harcèlement quotidien de certains supporters algériens. Je suis la cible d'insultes et d'allégations de tricherie sans aucun fondement. Pendant cette Coupe du monde, des supporters camerounais ont été harcelés et importunés par des Algériens sur le même sujet » a déclaré Eto'o, victime de harcèlement depuis l'élimination polémique de l'Algérie face au Cameroun en mars 2022. Sadouni SM annonce vouloir porter plainte contre le président de la Fédération camerounaise de football.