CdM : Cristiano Ronaldo remplaçant, le Maroc en rêve

CdM : Cristiano Ronaldo remplaçant, le Maroc en rêve

Icon Sport

Avec Cristiano Ronaldo remplaçant, le Portugal a sorti son meilleur match du Mondial face à la Suisse l'emportant largement 6-1. De quoi espérer que CR7 ne débute pas face au Maroc pour avoir une Seleçao plus forte. Le sélectionneur marocain pense lui le contraire.

Le Portugal de Cristiano Ronaldo, un qualificatif à oublier peut-être définitivement. Pendant de nombreuses années, CR7 a porté la Seleçao notamment dans les compétitions internationales. Sans lui, il semblait impossible que le Portugal puisse jouer le titre ou du moins les premiers rôles. Mais, la jeune génération des Joao Felix, Gonçalo Ramos et Rafael Leao a mis fin à la Ronaldo-dépendance. Face à la Suisse, les jeunes portugais ont montré un visage très séduisant sans leur glorieux aîné sur le terrain. Ils l'ont emporté 6-1 au terme d'une démonstration collective de grande qualité.

Walid Regragui craint plus que jamais Ronaldo

Une très belle copie, bien supérieure à celles montrées au premier tour quand Ronaldo était titulaire. En 90 minutes, la star portugaise a été ringardisée et la majorité des observateurs se demandent ce qui nécessiterait le retour de CR7 dans le onze de départ. Le Portugal meilleur sans Cristiano Ronaldo ? Un homme n'est pas d'accord. Il s'agit de Walid Regragui, le sélectionneur du Maroc et futur adversaire des Portugais en quart de finale. « En tant qu'entraîneur, je préfère que Ronaldo ne participe pas au match face au Maroc. Pour moi, c'est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire », a t-il lâché en conférence de presse ce vendredi.

Un bel hommage pour la star portugaise, fortement contestée ces derniers temps. Toutefois, pour ne pas que ses mots soient interprétés comme un manque de respect envers les autres attaquants portugais, il a aussi souligné leur valeur. « L'équipe portugaise compte dans ses rangs de nombreux joueurs de grande qualité. Ils ont fait tourner leur effectif afin de maintenir leur fraîcheur physique. Le Portugal veut entrer dans l'histoire, et pareil pour nous. [...] Nous devons rester positifs, mais la tâche ne sera pas facile », a t-il ajouté. Si Ronaldo n'est plus l'atout numéro 1 du Portugal, il reste un joueur craint et respecté même sur le banc. De quoi rappeler s'il y avait besoin la grande richesse de l'effectif portugais dans cette coupe du monde 2022.