CdM : Bagarre chez les Diables, la Belgique voit rouge

CdM : Bagarre chez les Diables, la Belgique voit rouge

Icon Sport

L’équipe nationale de la Belgique est au bord de l’implosion après la défaite contre le Maroc dimanche après-midi (2-0).

L’ambiance est plus tendue que jamais au sein de la sélection belge après la défaite des Diables Rouges contre le Maroc. Les joueurs, trentenaires pour la plupart d’entre eux, s’envoient des pics à travers la presse à l’instar de Jan Vetonghen et de Kevin De Bruyne. La presse belge s’est même enflammée ces dernières heures au sujet d’une potentielle bagarre au sein de l’équipe entre plusieurs cadres. Romelu Lukaku aurait eu le rôle de taulier du vestiaire en séparant tout le monde et en appelant ses coéquipiers au calme alors que la qualification est encore largement jouable puisque la Belgique est troisième avant son dernier match face à la Croatie. Ce mardi, Eden Hazard et Thibaut Courtois étaient devant la presse pour tenter de calmer le jeu. L’occasion pour les deux madrilènes de tirer un coup de gueule au sujet des rumeurs répandues dans la presse et de démentir la bagarre évoquée plus tôt dans la semaine au sein de l’équipe.

Eden Hazard dément les rumeurs

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Eden Hazard (@hazardeden_10)

« Tout ce qui s'est dit, ce sont beaucoup de bêtises. C'était juste une réunion (lundi) d'une bonne heure entre joueurs. Il s'est dit plein de choses. Des bonnes et des mauvaises. Cela n'a pas plu à certains mais on va de l'avant désormais. Ça sert à ça. (Puis, sur le ton de l'humour) Oui, je m'entends bien avec Jan (Vetonghen). On ne s'est pas battu. De toute façon, il est plus grand que moi. Bon, on s'est surtout répété tous ensemble qu'il y avait encore un match à jouer (décisif jeudi face à la Croatie). Le plus important sera d'être prêts » a lancé Eden Hazard alors que selon la presse belge, Eden Hazard et Jan Vetonghen étaient impliqués dans la supposée bagarre. « On a un peu bafoué les consignes du coach. Quand on va trop vite, on fait de mauvais choix. Au deuxième but, on s'est dit que le match était terminé. Alors qu'il restait quelques minutes à jouer. On a trop vite baissé les bras » a poursuivi Eden Hazard, agacé des rumeurs et désormais focus sur l’objectif des Diables Rouges : battre la Croatie afin de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.