CdM 2020 : Le Qatar prépare le Mondial en doublant le prix de l'alcool

CdM 2020 : Le Qatar prépare le Mondial en doublant le prix de l'alcool

Photo Icon Sport

Désigné hôte pour la Coupe du monde 2022, le Qatar va d’ores et déjà organiser un évènement jamais-vu.

La quasi-totalité des stades est ainsi en construction pour ce premier mondial qui se disputera pendant l’hiver afin que les températures soient plus clémentes. A l’heure actuelle, la FIFA n’a même pas décidé si l’épreuve se jouera à 32 ou 48 équipes. L’agrandissement provoquerait des difficultés d’hébergement pour les fans, surtout avec les tarifs des chambres d’hôtel sur place. Et les supporters de football qui ont un léger penchant pour la boisson auront également une mauvaise surprise. Ce mardi 1er janvier 2019, l’Emir a décidé d’introduire une taxe augmentant de 100 % le prix de toutes les boissons alcoolisées.

Alors que le Qatar a déjà prévu de faire la chasse aux supporters avinés en réduisant notamment drastiquement le nombre de points de vente, l’unique distributeur d’alcool dans le pays a publié les nouveaux prix, multipliés par deux. En supposant que les prix n’augmentent pas encore d’ici à 2022, cela porte désormais à presque 100 euros le pack de 24 canettes d’une célèbre bière néerlandaise sponsor dans le monde du football. Des boissons alcoolisées qui seront de toute façon difficiles à obtenir, puisqu’il faudra montrer patte blanche dans les rares points de vente, et qu’il sera ensuite interdit de se promener ou de les consommer sur l’espace public. En ce qui concerne le point crucial de la consommation d’alcool dans les stades, le Qatar y est opposé, mais la FIFA espère encore faire craquer l’Emirat, notamment car l’un de ses sponsors pour la Coupe du monde est une marque de bière américaine. Cette interdiction avait pu sauter sous la pression de la FIFA pour le Mondial au Brésil en 2014. Reste à voir si le Qatar sera aussi souple...