Le Graët veut un France-Algérie en quart !

Le Graët veut un France-Algérie en quart !

Photo Icon Sport

« Cela ne sert à rien de se projeter si loin ». Didier Deschamps a prévenu ses joueurs qu’ils devaient rester concentrés sur le match face au Nigéria, loin d’être gagné d’avance, et non pas parler d’une éventuelle finale ou d’un titre. Mais pour Noël Le Graët, la lecture du tableau de cette Coupe du monde n’est forcément pas anodine. En cas de succès des Bleus face aux Super Eagles, et si jamais les Fennecs venaient à battre l’Allemagne un peu plus tard, un France-Algérie aurait lieu en quart de finale. Pour le président de la fédération française de football, ce serait un magnifique rendez-vous pour les deux pays, histoire de montrer que le football a le don de faire oublier toutes les tensions possibles. 

« Pour le moment on pense déjà tous à notre match et l'Algérie pense à son match contre l'Allemagne. Ceci dit si cette rencontre devait se jouer, parce que moi je le souhaite depuis longtemps de rencontrer l'Algérie, j'ai proposé au Président algérien depuis déjà quelques mois d'aller disputer une rencontre à Alger mais nous n'y sommes jamais allés. Le football peut toujours arranger les choses. Je crois que si cette rencontre avait lieu, d'abord le Président d'Algérie et moi-même on ferait en sorte de communiquer ensemble pour que les gens puissent passer un bon moment, ce serait du sport, un signe du destin, un signe positif et non des signes de revanche. Ce serait un match de football qui devrait rapprocher encore les deux nations », a expliqué sur RTL, le président de la FFF, qui sait que le dernier France-Algérie de l’histoire s’était très mal déroulé en 2001, avec l’envahissement du terrain au Stade de France provoquant l’annulation du match, et les sifflets durant l’hymne français.