Real : Casemiro, le départ surprise du mercato

Real : Casemiro, le départ surprise du mercato

Icon Sport

Titulaire indiscutable au Real Madrid, Casemiro n'est pourtant pas considéré comme invendable. Bien que Carlo Ancelotti compte sur lui, un départ en cas de grosse offre n'est pas à exclure.

Depuis la saison 2015-2016 et l'arrivée de Zinédine Zidane, Casemiro s'est imposé au Real Madrid comme un taulier du milieu de terrain. Travailleur de l'ombre, altruiste, voir parfois catalogué comme un boucher, Casemiro est un joueur primordial au bon fonctionnement du club de la Maison Blanche. En son absence, Modric et Kroos sont dépeuplés. La saison dernière, son travail a été récompensé par un doublé Ligue des Champions-Liga, où ses performances sont louées par tous les supporters madrilènes. Le joueur brésilien a été récompensé de sa belle année par une nomination au ballon d'or. Malgré ça, le journal Marca explique qu'il n'est pas considéré comme invendable au sein de la direction. Contrairement à Vinicius Junior, Federico Valverde ou Thibault Courtois, Casemiro peur quitter le Real Madrid en cas d'offre très alléchante. Ça tombe bien puisqu'un cador européen tente de le recruter depuis très longtemps.

Casemiro pour relancer Manchester United ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Casemiro (@casemiro)

Le journal madrilène précise également que Manchester United est toujours intéressé par son profil qui semble correspondre parfaitement avec l'intensité de la Premier League. Si Frenkie de Jong était la priorité à ce poste, le milieu Néerlandais préfère rester au FC Barcelone. Manchester doit se résigner à se retourner vers Casemiro. Un joueur moins jeune, mais très expérimenté, et qui connaît le haut niveau. Les Red Devils tentent de l'attirer en Angleterre depuis plusieurs années. En vain. En cas d'offre très élevée, Florentine Pérez réfléchira à l'idée de laisser partir l'homme aux 336 rencontres disputées avec le Real Madrid. Le Real Madrid a d'ailleurs sécurisé l'avenir au niveau de son entrejeu avec les recrutements de Tchouaméni, Camavinga, Valverde, sans oublier la présence de l'éternel joker Dani Ceballos.