Foot01 News : AJROUDI répond à MCCOURT, complications pour OSIMHEN

Foot01 News : AJROUDI répond à MCCOURT, complications pour OSIMHEN

Photo Icon Sport

           

Le journal de Foot01 est à suivre ce jeudi 16 juillet avec le tour de l’actualité du football.

Nous évoquons Mohamed Ayachi Ajroudi qui répond à Frank McCourt. L'actuel propriétaire de l'OM a été formel : l'OM n'est pas à vendre. Et il pense même que ces rumeurs n'ont d'autres buts que de déstabiliser l'OM à l'approche de la Ligue des Champions. Mais pour Ajroudi, c'est tout autre. Pour lui, faire des affaires dans le sport est une partie de plaisir. Il a déjà placé deux banques sur le dossier. Mais il ne veut stresser personne. Le feuilleton continue.

Steve Mandanda pense à son avenir. À 35 ans, le portier des Bleus aimerait finir sa carrière à l'OM. Il se sent bien sur la Canebière et ne cache pas son envie de rester. À un an de la fin de son contrat, le champion du monde voudrait prolonger son contrat. Mais, au contraire, il reste lucide. S'il n'est plus au niveau, il partira de lui-même.

Le PSG sur une bonne affaire. Tiémoué Bakayoko n'a pas été conservé par Monaco et ne fera pas de vieux os à Chelsea. Frank Lampard cherche de l'argent pour financer l'arrivée de Kai Havertz. Par conséquent, les Blues pourraient brader l'international français. Ce qui intéresse Leonardo, désireux de renforcer son milieu de terrain. Affaire à suivre.

Stéphane Ruffier privé d'accès au centre d'entraînement. Ce mercredi, les Verts affrontaient Charleroi à l'Etrat, centre de vie et d'entraînement de l'ASSE. Non convoqué par Claude Puel, Ruffier voulait quand même s'y rendre pour assister à la rencontre. Mais à son arrivée, c'est un huissier de justice qui l'a accueilli. Il lui a tendu une lettre de mise à pied conservatoire ainsi qu'une interdiction d'accéder au centre d'entraînement. Cela sonne la fin de l'aventure entre Ruffier et Saint-Étienne.

Et enfin Naples qui rencontre des difficultés dans le dossier Osimhen. Le joueur a changé d'agent et cela complique les négociations. Alors que les deux clubs se sont mis d'accord sur le prix du transfert, avoisinant les 81 millions d'euros, le Napoli n'est pas au bout de ses peines. Quelques détails restent encore à régler. Par conséquent, le club italien explore d'autres pistes. De quoi faire annuler le transfert du joueur du LOSC.

Les commentaires sont désactivés.