RCL : Un élu d’extrême droite frappé par trois joueurs de Lens ?

RCL : Un élu d’extrême droite frappé par trois joueurs de Lens ?

Photo Icon Sport

Décidément, la saison du RC Lens prend une tournure catastrophique. Sur le plan des résultats, le club de l’Artois se bat désormais pour son maintien, et la dernière défaite à domicile face à Bourg, peu après l’élimination par Les Herbiers en Coupe de France, a provoqué une vive colère de la part des supporters. La situation a même dégénéré après la rencontre, quand des supporters se sont chauffés avec quelques joueurs. Une scène dont a été témoin Guillaume Kaznowski, qui a filmé l’embrouille avec son téléphone avant d’être lui-même victime de trois joueurs lensois venus empêcher sa diffusion. Kaznowski, qui est élu du parti des Patriotes, a annoncé avoir cinq jours d’ITT après avoir reçu des coups, a porté plainte pour agression et a donné sa version des faits à RMC.

« Quand ils ont vu que j’étais en train de filmer, ils m’ont demandé d’arrêter de filmer et de donner mon téléphone pour supprimer la vidéo. Chose que j’ai refusée. Et c’est comme ça que la situation s’est envenimée. Un des joueurs m’a donné un coup sur le bras, le téléphone est tombé au sol, et au moment où je me tourne pour voir où est tombé le téléphone, je reçois un deuxième coup au niveau du visage. Je suis tombé au sol, j’ai perdu connaissance et j’ai été roué de coups. En l’espace de deux-trois secondes, j’ai reçu plusieurs coups au niveau du visage et du haut du corps. La sécurité du stade est intervenue pour me relever et m’isoler », a expliqué Guillaume Kaznowski, qui a nommément désigné Souleymane Diarra, Abdellah Zoubir et Abdelrafik Gérard comme ses agresseurs. Ces derniers vont être entendus par le club, et probablement par les enquêteurs étant donné la plainte déposée. Selon RMC, dans l’entourage des joueurs, la version était totalement différente, avec de nombreux propos racistes à l’encontre des joueurs, des mots échangés, mais aucun acte de violence. Une sombre affaire dont le RC Lens, qui en a déjà connu plusieurs cette saison, se serait bien passé.