Martel : "Un traumatisme toujours présent"

Le président lensois n’a pas encore connu de grands frissons avec son club en Ligue 2. En dépit de la présence de 29.000 spectateurs pour la venue de Châteauroux et de la victoire, Gervais Martel estime que son club a encore beaucoup à faire pour se faire pardonner. "Pour être un vrai club jusqu’au bout, nous devons enchaîner les victoires à Bollaert. Bollaert, c’est une forteresse imprenable ! Mais nous ferons le bilan à la fin de la saison. Nous avons reconstitué un groupe mais ce n’est pas simple. Le traumatisme de l’année dernière est encore présent. Le championnat sera long et difficile mais il sera passionnant à vivre ! ", a expliqué le président lensois.