Le Havre acheté par « un Mariol » et pas Maillol selon Dhorasoo

Le Havre acheté par « un Mariol » et pas Maillol selon Dhorasoo

Photo Icon Sport

Le club du Havre a désormais un nouvel entraîneur en la personne de Thierry Goudet, mais à ce jour le club haut-normand n’a toujours pas changé de propriétaire, l’argent promis par Christophe Maillot étant toujours, selon lui, dans une banque en Mauritanie et pas sur le compte en banque ouvert spécialement par le HAC. De quoi susciter quelques grincements de dents, et même de l’ironie de la part de Vikash Dhorasoo, qui a décidé de dire ce qu’il pensait du candidat à la reprise qu’il surnomme Christophe « Mariol ».

Via Twitter, l’ancien joueur emblématique du Havre, qui avait tenté en vain de reprendre le club il y a quelques années, fait dans l’ironie pour évoque cette situation ubuesque. « Et au HAC il passe quand le père Noël ? Il paraît que le cadeau du HAC est bloqué en Mauritanie! (…) Les Green Bay Packers rachetés par ses habitants, supporters. Les Havrais peuvent faire la même chose. Ensemble pour sauver le HAC? On y va », a d’abord lancé Vikash Dhorasoo, avant de s’attaquer au fond du problème qui selon lui serait purement financier et lié à de la spéculation. « Il ne faut pas racheter les actions du HAC, actions sans valeur, mais mettre des fonds en face pour relancer le club (…) Valeur du HAC actuel, évalué par des experts, 1 million d'euros. Pour 10.000 euros d'actions Mariol propose 12.000 euros pour 0 dans les caisses ». 

De son côté, Jean-Pierre Louvel n’en démord pas et le président du Havre, qui est également le président de l’union des clubs de foot français, estime que c’est désormais la banque qui détient les fonds en Mauritanie qui traine les pieds, mais débloquera l’argent après le 1er janvier. Pas de quoi rassurer les supporters havrais qui se demandent comment cette histoire va se terminer.