Furlan : "L’an dernier, c’était l’inverse"

Après la nouvelle victoire du RC Strasbourg, vendredi à Brest, l’entraîneur alsacien ne s’explique pas totalement la réussite actuelle de ses troupes. "Aujourd'hui, ça sourit, l'an dernier c'était l'inverse. Il faut en profiter et savourer notre bonheur. Les victoires font grandir nos jeunes et nous mettent en confiance. Il y a plein de choses positives qui se dégagent d'une telle série. Mais je crois que le traumatisme de la saison dernière sert aujourd'hui à être plus costaud et plus solidaire", estime Jean-Marc Furlan.