Didot : «On est malheureux»

Le milieu de terrain du Stade de Reims, Sylvain Didot, était logiquement dépité après la nouvelle défaite de son club, avant-dernier de Ligue 2, vendredi soir face à Brest (0-1), pour l’inauguration de la nouvelle enceinte d’Auguste-Delaune. « On sait que quand on ne marque pas, on peut prendre un but en contre et c’est ce qui est arrivé. On a raté des occasions, on a frappé le poteau et on le paye très cher. Il va falloir que le groupe reste solide pour aller chercher des points à l’extérieur. On voulait offrir la victoire aux 15.000 spectateurs et on est malheureux », a déclaré le frère aîné du Toulousain Etienne Didot.