Covid-19 : Théorie du complot et Khadafi, Romao énerve Guingamp

Covid-19 : Théorie du complot et Khadafi, Romao énerve Guingamp

Photo Icon Sport

L’En Avant Guingamp a décidé de convoquer son joueur Alaixys Romao ce jeudi, suite à une grosse polémique sur les réseaux.

En effet, à l’heure où les premières informations sortent sur un possible vaccin pour contrer l’épidémie de Covid-19, le milieu de terrain a affiché haut et fort sa théorie du complot. Pour cela, il a cité le dictateur libyen Mouammar Khadafi, qui a selon lui fait une déclaration annonciatrice.

« Ils créeront eux-mêmes le virus, et ils vous vendront les antidotes par la suite. Faisant semblant de prendre leur temps pour trouver la solution, alors qu’ils l’ont déjà… », a fait suivre l’ancien joueur de Reims et de l’OM, qui rejoint ainsi les artisans de la théorie du complot mondial pour qui les grands de ce monde ont fabriqué ce virus pour pouvoir vendre des vaccins et asservir les populations. En tout cas, ce message, que ce soit sur le contenu comme sur la citation d’un dictateur, a fait du bruit. Sur les réseaux, mais aussi au sein du club breton, où on a décidé d’agir. Selon Le Télégramme, le président Fred Legrand a décidé de convoquer son joueur pour s’expliquer avec lui sur ce sujet très sensible. Pas de quoi faire sourciller Romao, qui a maintenu son message et a même rajouté une deuxième couche peu après, citant un homme politique américain nommé John Lewis.

« ’Quand tu vois quelque chose qui n'est pas juste, tu dois dire quelques chose. Tu dois faire quelque chose. La démocratie n'est pas un Etat. C'est un acte’. A méditer... Et bien évidemment ça s'adresse à tous ceux qui ferment leurs g... aujourd’hui » a cru bon de rajouter l’international togolais, qui a visiblement des révélations à faire sur le sujet de la pandémie de Covid-19.