18e j : On se bouscule derrière Lens

18e j : On se bouscule derrière Lens

Photo Icon Sport

Après trois revers consécutifs à Bollaert, Lens s'est imposé vendredi contre Brest (2-0), mais derrière le RCL tout est relancé.

A quelques jours de Noël, le RC Lens a offert le plus beau cadeau à ses supporters, une victoire contre Brest (2-0). Depuis trois matches, toutes compétitions confondues, les Nordistes s’étaient inclinés à Bollaert, une réaction était donc attendue vendredi soir. Sans atteindre des sommets, la rencontre a été relativement intéressante, mais il a tout de même fallu une grosse boulette de Steve Elana pour que l’attaquant lensois, Issam Jemaa, surprenne le portier breton, un peu trop facile dans sa relance (1-0, 14e). Les joueurs de Gervais Martel étaient dominateurs, et c’est logiquement que l’ancien niçois,  Alaeddine Yahia, marquait le deuxième but pour Lens (2-0, 56e). Une victoire précieuse pour le RC Lens, d’autant que derrière les Ch’tis, et en attendant le choc Strasbourg-Boulogne lundi, la soirée a été plutôt agitée.

En s’imposant à Ajaccio (0-3), désormais relégable, Montpellier accède à la deuxième place, à cinq longueurs du leader, mais avec un goal-average (+17) qui lui permet de passe devant Boulogne, Autre équipe à faire une belle opération, Angers, quatrième après son succès contre Dijon (2-0). Si les Héraultais et les Angevins pouvaient avoir le sourire, on fait grise mine du côté de Metz. En déplacement à Troyes, les Lorrains ont été corrigés (3-1) et tombent à la sixième place.

L’autre info de la soirée, c’est l'efficacité de l’effet « changement d’entraîneur ». Nommé il y a quelques jours à Châteauroux, Dominique Bijotat a enregistré avec bonheur la victoire de sa formation à Clermont (1-3). « J’espère que cela durera plus qu’un match ! Clermont était sur une belle série, et il a fallu un grosse partie de notre part », confiait le nouveau technicien castelroussin, dont la formation ressort de la zone rouge.

Autre débutant ce soir, Jean-Michel Cavalli a lui aussi emmené Nîmes au succès contre une formation bastiaise qui décroche (1-0). Forts de cette victoire, les Gardois remontent à la 19e place, laissant « l’honneur » de la lanterne rouge à Reims, qui s’est incliné à Tours (3-1). Les Tourangeaux en profitent pour remonter à la 7e place.

Deux matches se sont terminés sur des scores nuls et vierges, Vannes-Sedan et Guingamp-Amiens.