TV : Téléfoot, une révélation effrayante pour la Ligue 1 !

TV : Téléfoot, une révélation effrayante pour la Ligue 1 !

Photo Icon Sport

Ce mercredi, le patron de Mediapro doit tenir une conférence de presse, mais selon des indiscrétions, la chaîne de football n'a plus du tout l'argent en caisse pour payer les droits de la Ligue 1.

Du côté de la Ligue de Football Professionnel et des clubs de Ligue 1, on aura une oreille plus qu’attentive aux propos de Jaume Roures qui ce mercredi va s’exprimer pour la première fois depuis que l’on sait que Mediapro n’a pas payé les 172ME de l’échéance des droits TV le 5 octobre dernier. Tandis que du côté de la LFP on bataille pour essayer de récupérer une partie de l’argent, le magazine Capital fait une révélation qui a de quoi faire trembler le football professionnel français. En effet, le média spécialisé a eu accès à un document réalisé par l’agence de notation Moody concernant la trésorerie de Mediapro. Et cela n'est pas rose.

Moody indique en effet que la société sino-espagnol n’avait que 113ME dans ses caisses fin septembre, bien loin de ce qu’il fallait payer à la Ligue de Football Professionnel, surtout que Mediapro devra lâcher encore 172ME début décembre. Et les finances de la société de Jaume Roures ne vont pas s’améliorer comme l’explique Capital, qui rappelle que l’entreprise traverse une crise mondiale et pas seulement à cause de la chaîne Téléfoot. « L’impasse financière dans laquelle se retrouve Mediapro est en partie dû à la crise du Covid, qui a suspendu les compétitions sportives, principale activité de Mediapro. Mais aussi les tournages de films, de fictions et d’émissions TV, une de ses activités secondaires. La crise a aussi frappé de plein fouet les revenus publicitaires, dont vit sa chaîne gratuite espagnole Gol TV. Elle a enfin douché les espoirs d’une introduction en bourse, que Mediapro envisageait pour le début 2020. Mais ce n’est pas la seule explication. Les résultats 2019 étaient déjà mauvais, à cause notamment d’achats de droits au Canada et au Chili, et à la chute des recettes publicitaires de Gol TV. Le chiffre d’affaires avait reculé de 8%, à 1,8 milliard d’euros », explique le journaliste du média économique qui craint ouvertement le pire pour la relation entre Mediapro et la Ligue 1. Jaume Roures a intérêt à être convaincant.