TV : Téléfoot entre en guerre, Jaume Roures ennemi n°1 !

TV : Téléfoot entre en guerre, Jaume Roures ennemi n°1 !

Photo Icon Sport

Les événements se précipitent du côté de la chaîne Téléfoot désormais menacée de fermeture rapide. Le patron de Mediapro ne parle plus à ses équipes et cela scandalise.

Pour les abonnés intrépides qui avaient payé un an à l’avance, la facture risque d’être salée si Téléfoot ferme cette semaine. Mais les salariés de la chaîne lancée au mois d’août sont évidemment à plaindre, nombreux étant ceux qui ont quitté un autre employeur pour se lancer dans cette grande aventure. Faute du paiement des droits TV, Téléfoot ressemble de plus en plus au Titanic, et du côté des équipes de ce média on est furieux de voir que le capitaine Jaume Roures a quitté le navire sans prendre ses responsabilités. Selon Europe 1, au lendemain des annonces brutales de la direction de Mediapro, qui a prévenu les salariés de Téléfoot qu’un arrêt total des programmes pourrait intervenir avant même la prochaine journée de Ligue 1, la révolte gronde.

La radio affirme que dans les locaux de Téléfoot, on est écoeuré de la manière dont le grand patron de Mediapro se comporte et Jaume Roures est au coeur de cette colère. « En interne, c'est la débâcle. Jusqu'à présent, les dirigeants avaient ménagé leurs équipes. Mais la situation est trop grave et l'échec de la stratégie économique du groupe est flagrante. Depuis le début, la chaîne avait des difficultés, notamment à payer les salaires. Désormais, elle envisage clairement sa fin. On observe mercredi matin une scission entre les patrons de la chaîne Téléfoot et Jaume Roures, le patron de la maison-mère, Mediapro, d'après les informations d'Europe 1. À Téléfoot, on est en colère contre "ce big boss qui se fiche des emplois en jeu". Jaume Roures n'a plus donné de nouvelles à la direction de Téléfoot depuis un mois et demi », explique Europe 1. Une situation explosive qui malheureusement témoigne de l'état d'exaspération de l'ensemble des personnes concernées par cette faillite annoncée.