TV : Téléfoot doit payer, Labrune prend Mediapro à la gorge

TV : Téléfoot doit payer, Labrune prend Mediapro à la gorge

Photo Icon Sport

Le président de la Ligue de Football Professionnel reste encore courtois, mais Vincent Labrune prévient Médiapro qu'il faudra quand même tenir ses promesses et le plus vite possible.

Silencieux depuis que Jaume Roures avait prévenu qu’il n’avait pas plus l’intention de payer l’échéance de décembre que celle d’octobre des droits TV et qu’il demandait à la LFP de faire un effort, Vincent Labrune est sorti de son mutisme ce dimanche à l’occasion d’une interview accordée au JDD. Pour le président de la Ligue de Football Professionnel, qui admet à demi-mot qu’il se doutait que le contrat avec Mediapro tournait au vinaigre avant même d’être élu, l’heure est venue de ramener Mediapo et la chaîne Téléfoot à la réalité des contrats signés. S’il est prêt à négocier avec Jaume Roures, Vincent Labrune ne lâchera rien et en plus il veut que l’affaire soit vite réglée avec le conciliateur désigné par le Tribunal de commerce de Nanterre.

Le patron de la LFP est bien conscient qu’il faut d’urgence régler ce souci majeur pour la Ligue 1 et la Ligue 2. « En me présentant à la présidence de la Ligue, je connaissais le contexte général et les risques associés. Et je suis prêt à les affronter. Je savais qu’un tel séisme n’était pas à écarter et qu’une renégociation de ces droits télé était à prévoir. Nous échangeons de façon constructive avec le conciliateur afin de trouver une solution acceptable pour chacune des parties dans le délai le plus court possible. Car du temps, en l’état, nous n’en avons pas. J’attends de Mediapro qu’ils respectent leur engagement et qu’au minimum ils fassent preuve de responsabilité dans le dénouement de la crise qui nous oppose », prévient très clairement Vincent Labrune, qui ne se laissera pas berner par le patron du groupe sino-espagnol.