TV : Mediapro peut tuer le foot français, Le Graët en panique

TV : Mediapro peut tuer le foot français, Le Graët en panique

Photo Icon Sport

À cause de l’incroyable volte-face de Mediapro, Noël Le Graët sait que tout le football français est au bord de la plus grosse crise financière de son histoire…

Depuis le début du mois d’octobre, Mediapro et la LFP se sont lancés dans un énorme bras-de-fer. Si le groupe audiovisuel ne veut plus payer ses échéances pour les Droits TV, la Ligue a refusé toute négociation avec la maison mère de la chaîne Téléfoot. Autant dire que tous les clubs de L1 sont en danger, sachant que Mediapro devait verser 814 millions d'euros par an au football français sur la période 2020-2024. Une situation qui affaiblit aussi la FFF, qui récupère 2,5 % des droits du football professionnel, soit 31 ME avec ce contrat, via une convention financière avec la LFP. De quoi inquiéter Noël Le Graët…

« La situation est extrêmement compliquée pour la Ligue. La conférence de presse, mercredi, de Jaume Roures n'indique pas que la reprise des paiements va être rapide. Pour le moment, il n'y a pas de rupture définitive. J'imagine que cette société travaille avec ses actionnaires pour trouver des arguments financiers plus costauds. Mais cela créerait d'énormes difficultés pour les clubs français et même la Fédération si Mediapro ne tenait pas ses engagements. C'est difficile à comprendre. D'autant qu'ils paraissaient très optimistes. Ils ont mis sur la table une somme qui bouleversait les recettes nationales, qu'elles soient fédérales ou à la Ligue. La Ligue fait ce qu'il faut pour que les clubs ne soient pas trop pénalisés, mais il faut souscrire emprunt sur emprunt. Un jour, cela aura des conséquences. Je ne m'attendais pas à ce que Mediapro fasse défaut aussi vite. Ils sont quand même présents dans l'Europe entière. Et ils avaient bien démarré avec leur chaîne. C'est très inquiétant pour les clubs, déjà très touchés en termes de billetterie, de sponsoring ou de transferts non réalisés. On peut espérer que Mediapro trouve aussi quelques formules. Sinon, cela sera très inquiétant. Pour l'instant, Mediapro a toujours le contrat. J'espère qu'ils travaillent pour être un peu plus performants financièrement. Si Mediapro ne paie pas, tout le football français sera en difficulté économique », a détaillé, dans L'Équipe, le président de la Fédération Française de Football, qui sait que la Ligue ne pourra pas boucher les trous indéfiniment, après avoir souscrit deux prêt bancaires d’un total de 336 ME depuis le printemps dernier...