TV : Ligue 1-Canal+, « C’est une véritable boucherie à l’intérieur »

TV : Ligue 1-Canal+, « C’est une véritable boucherie à l’intérieur »

La tension est énorme entre les dirigeants de Canal+ et ceux de la Ligue 1 et tous les coups seront permis. Mais un accord semble quand même très probable, même s'il faudra du temps.

On ne sait pas si le feuilleton Mediapro-Ligue 1-Canal+ donnera lieu à un film ou une série sur Netflix, mais nul doute que tout est bien parti pour faire de ce dossier une histoire bien passionnante. Et si dans une scène culte de La Cité de la Peur, Gérard Darmon est prévenu par son adjoint avant d’entrer dans une pièce « C’est une véritable boucherie à l’intérieur »..ce qui est effectivement le cas, nul doute que c’est un peu la même situation concernant la chaîne du groupe Vivendi et les dirigeants de notre Championnat de Ligue 1. Tandis que Vincent Bolloré a promis « une mare de sang », tout le monde semble pourtant convaincu que finalement un accord sera trouvé, même s’il faudra probablement être un peu plus patient que prévu. Le clash déclenché par Maxime Saada est trop récent pour que la raison revienne, mais Vincent Labrune s’attendait à tout cela.

Comme l’explique Le Figaro, le nouveau président de la Ligue de Football Professionnel avait prévenu les responsables des clubs de Ligue 1 qu’il ne fallait pas se montrer trop impatient, et que les choses allaient se pacifier. « Vincent Labrune, le nouveau président de la Ligue de football n’a jamais caché aux patrons de clubs qu’après la séquence du fiasco Mediapro, la seconde mi-temps serait plus longue et plus violente encore. En décembre, il leur a conseillé de relire Le Lion et le Rat, célèbre fable de La Fontaine. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »... Le dirigeant a été pour le moins clairvoyant. Et maintenant? « Ce qui compte, en vrai, c’est le résultat final du match, assure une source proche du dossier. Que cette rencontre entre la Ligue et Canal+ se déroule sans accroc ou qu’elle soit émaillée de douze cartons jaunes, quatre cartons rouges et trois bagarres générales, peu importe.» L’important, ce n’est pas la chute. C’est l’atterrissage », expliquent les journalistes du Figaro, qui sont persuadés que Canal+ et la LFP s’entendront, même si évidemment du côté du football français on aurait aimé que cela se passe rapidement et en douceur.