TV : La LFP ne veut plus de Mediapro et Téléfoot en France

TV : La LFP ne veut plus de Mediapro et Téléfoot en France

Photo Icon Sport

Tandis que le patron Canal+ a fait savoir qu'aucune folie ne sera faite pour éventuellement racheter les droits TV de la Ligue 1, du côté de la LFP on semble avoir tranché concernant Mediapro.

Maxime Saada a jeté un pavé dans la mare en affirmant dans Les Echos que Canal+ n’était pas disposé à compenser financièrement une impossibilité totale de Mediapro de régler les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2, de quoi forcément faire passer un frisson dans le dos du football français. Même si cette position brutale doit être relativisée, dans la mesure où il est évident que la chaîne cryptée ne pourra pas tirer une balle dans le dos des clubs tricolores dont il diffuse déjà des matchs, la déclaration du patron de Canal+ a fait du bruit dans les coulisses de la Ligue 1. Pour l’instant, tout cela est cependant lié à la conciliation réclamée par Médiapro au Tribunal de commerce de Nanterre. Jaume Roures l’a confié la semaine passée en conférence de presse, il souhaite que la Ligue de Football Professionnel se mette avec lui autour de la table et négocie un prix au rabais pour la saison 2020-2021 en attendant des jours meilleurs.

Pour l’instant, la LFP reste totalement muette face à cette prise en otage par Mediapro et Téléfoot, la Ligue n’empêchant pas la chaîne de diffuser les matches de Ligue 1 et Ligue 2 qu’elle n’a pas payés. Mais selon Vincent Duluc, du côté de Vincent Labrune et de la Ligue de Football Professionnel le sort de Mediapro n’est pas loin d’être réglé. « D’après ce que je crois savoir et de ce que j'ai entendu, la Ligue n’a pas très envie que le conciliateur concilie. La LFP veut faire table rase, que ça pète avec Mediapro et de recommencer autre chose », explique le journaliste de L’Equipe qui est persuadé que la mission du conciliateur nommé par le tribunal de commercial n'aboutira pas à un accord.