TV : Canal+ en plein bad buzz, 42ME payés au foot français ?

TV : Canal+ en plein bad buzz, 42ME payés au foot français ?

Photo Canal+

En décidant de ne pas payer la facture de 110ME à la LFP début avril, Canal+ a frappé fort. Mais la chaîne cryptée est en plein bad buzz et pourrait finalement lâcher du lest.

Maxime Saada, le patron de Canal+, a mis le feu au football français en adressant en fin de semaine passée un courrier à la LFP afin de l’informer que la chaîne cryptée refusait de payer les 110ME de l’échéance d’avril. Les dirigeants des clubs ont pris cette décision comme un uppercut et même une trahison de la part d’un diffuseur qui continuera à donner des matchs de Ligue 1 la saison prochaine. Et parmi les clubs concernés, le PSG, l’OL et l’OM sont encore plus visés par cette décision puisque ces 110ME devaient notamment régler la fameuse part de notoriété. De quoi ulcérer Nasser Al-Khelaifi, Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud, conscients que Canal+ réalisaient ses meilleurs audiences sur les rencontres de ces trois clubs.

Du côté de la Ligue de Football Professionnel, on estime aussi qu’en refusant de payer cette échéance, C+ était clairement dans l’illégalité. « On ne comprend pas. Vingt- huit des 38 journées ont été livrées, soit 73,5 % du produit. Canal+ n’a payé à date que 375ME sur les 558ME dus, soit 67 % du produit. La chaîne nous doit donc 6,5 % du montant global soit 35ME hors taxes (42ME TTC). Les matchs livrés doivent être payés. Nous avons demandé des explications », explique un membre de la LFP dans Le Parisien, le foot français s’étonnant de cette décision de Canal+ qui ne montre pas en cette période la solidarité économique demandée par le gouvernement. Mais le quotidien francilien affirme que Maxime Saada pourrait finalement lâcher du lest : « Devant le front uni qu’il a réussi à soulever contre lui, Canal + pourrait, dans les prochains jours, céder et finalement régler la note de 42 ME qu’il doit à la LFP. Une autre échéance doit tomber le 5 juin ». Il est vrai que la chaîne cryptée a réussi à faire l'unanimité contre elle sur les réseaux sociaux, y compris avec l'aide de certains journalistes d'autres médias qui se sont étonnés que le prix de l'abonnement ne soit pas réduit alors que Canal+ ne paie plus le football.