TV : Canal+ défie les pirates avec une offre à tout casser

TV : Canal+ défie les pirates avec une offre à tout casser

Icon Sport

Après avoir récupéré la totalité des matchs de la Ligue 1 jusqu’à la fin de cette saison, Canal+ a décidé de faire un joli cadeau à ses abonnés.

Alors que Téléfoot se prépare à faire ses adieux lors du Classique du championnat de France entre l’OM et le PSG dimanche soir, la chaîne cryptée, elle, se tient prête à revenir au centre du jeu. Puisqu’à partir de la 25e journée de L1, C+ diffusera les dix matchs de chaque week-end jusqu’en mai prochain. Un sacré bonus pour la fin de saison que Canal va payer 35 ME. Afin d’être à la hauteur du championnat, la Quatre prévoit même de lancer une nouvelle chaîne dédiée à la L1, à côté de Canal+, Canal+ Sport et Canal+ Décalé. Malgré ce nouvel investissement, le groupe présidé par Maxime Saada ne prévoit pas d’alourdir la facture des abonnés. C’est en tout cas la révélation faite par Christophe Pinard-Legry.

« Nous souhaitons faire de la fin de cette saison une grande fête du foot qui s'annonce passionnante, avec un maximum d'exposition éditoriale et commerciale. L'idée est de remettre cette compétition en lumière. On a décidé d'offrir les deux plus belles affiches de chaque semaine sur Canal +. La première, le samedi à 17 heures. La seconde, le dimanche à 21 heures. Nos abonnés pack sport et intégral auront également accès à 100 % de la Ligue 1. Tout ça, sans aucune augmentation de prix, avec un abonnement toujours à partir de 20,90 euros. C'est un acte fort, un cadeau qu'on leur fait. On en attend bien sûr beaucoup en termes de fidélisation et de nouveaux arrivants. Vraiment, aucune option ne sera payante. C'était déjà une offre complète avec des championnats étrangers », a expliqué, dans Le Parisien, le directeur marketing de Canal, qui sait que les suiveurs du football français auront bien besoin de cette faveur après le fiasco Mediapro. Un cadeau à prendre avec la relativité nécessaire, puisque Canal+ n'avait pas baissé non plus le prix de son abonnement quand il a perdu la Ligue des Champions puis les grandes affiches de la Ligue 1 à l'époque.