TV : BeInSports a lâché Canal+, le clash expliqué ?

TV : BeInSports a lâché Canal+, le clash expliqué ?

La LFP est réunie ce jeudi afin d'étudier les effets de la décision de Canal+ d'exiger un appel d'offres. Un choix qui est peut-être lié à Beinsports.

Ces dernières semaines, après la catastrophe Mediapro-Téléfoot, tout le monde a évoqué la possibilité d’une offre jointe de Canal+ et BeInSports pour reprendre les droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2, la chaîne qatarie remplaçant Téléfoot. Le groupe de Vincent Bolloré aurait même fait une proposition verbale dans ce sens à la Ligue de Football Professionnel, pour un montant total pouvant atteindre 690 millions d’euros, dont 100ME pour BeInSports. Mais ce jeudi, Le Monde affirme que Canal+ s’était avancé en incluant le média dirigé par Nasser Al-Khelaifi, et que finalement c’est en apprenant que BeInSports ne voulait rien payer que Maxime Saada aurait décidé de claquer la porte et de ne rien proposer et d’exiger un appel d’offres.

Et Le Monde de faire des révélations sur ce dossier. « BeIn Sports n’aurait aucune intention de participer à un quelconque appel d’offres, affirme un proche du groupe. Or, Canal+ comptait sur le qatari pour racheter le championnat. En novembre, lorsque la filiale de Vivendi élabore une « offre orale » auprès de la LFP d’un montant de 590 millions d’euros, avec un bonus de 100 millions, elle évalue la participation du Qatar à 100 millions d’euros. Problème, le groupe présidé par Nasser Al­-Khelaïfi n’a finalement pas l’intention de mettre la main au porte-monnaie, selon nos informations », explique le média national. Tout cela en se souvenant que BeInSports a revendu pour 330ME par an les trois matchs de Ligue 1 que la LFP lui avait attribués en 2018. Les fameux trois matchs dont Canal+ ne veut plus…et qui doivent donc revenir à BeInSports en toute logique. Bonjour la prise de tête pour la Ligue de Football Professionnel et les clubs de Ligue1 au milieu de ce champ de ruines.