TV : Amazon va payer, mais la Ligue 1 peut avoir peur

TV : Amazon va payer, mais la Ligue 1 peut avoir peur

Icon Sport

Amazon a annoncé en ce début de semaine le prix de son offre pour visionner la Ligue 1 et la Ligue 2 à compter de la saison 2021-2022.

Il faudra débourser 12,99€ par mois, sans compter un supplément de 5,99€ par mois car il faudra être abonné au service Prime d'Amazon, pour regarder les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 sur Prime Vidéo Ligue 1. Au total, l’abonnement va donc revenir au consommateur à près de 19 euros par mois, soit seulement six euros mensuels de moins que l’abonnement à Téléfoot. Depuis mardi soir, les comparaisons fusent et Daniel Riolo a d’ores et déjà prédit un fiasco similaire via son compte Twitter. Amazon et Mediapro n’ont pourtant rien à voir selon le professeur de sciences économiques Jean-Pascal Gayant, interrogé par France TV Info.

« On est aux antipodes du contrat précédent de Mediapro. Là, il s'agit d'un contrat où l'institution qui est détentrice des droits va avoir facilement la possibilité de mettre en place une chaîne et d'engendrer des actes d'abonnement. C'est un système qui va fonctionner et je ne pense pas que les consommateurs seront rebutés, sauf ceux qui le sont par le principe même de s'abonner à Amazon, ils existent et il ne faut pas les négliger » explique le spécialiste, plus inquiet en revanche de l’avenir du lot 3, détenu par BeInSports et sous-licencié à Canal +. « On peut dire que les 250 millions d'euros payés par Amazon vont effectivement l'être mais pour le reste, c'est un gros point d'interrogation et les clubs de Ligue 1 doivent construire un peu à l'aveugle leur budget prévisionnel. C'est improbable de se retrouver dans cette situation avec deux diffuseurs historiques qui se retrouvent à devoir régler l'addition pour deux matchs, et que le nouvel arrivant ait 80% du produit pour une somme très faible ». Les prochaines semaines seront cruciales pour savoir si BeInSports et Canal + diffuseront les matchs du lot 3 et honoreront financièrement leur contrat…