Toulalan : «Je n’aimais pas courir»

Connu pour avaler les kilomètres au sein du milieu de terrain de l’équipe de France, Jérémy Toulalan a confié qu’il n’avait jamais été particulièrement fan de l’endurance, surtout au début de sa carrière. « Quand j’étais jeune, je détestait courir. Quand j’étais attaquant, je courrais beaucoup lorsque j’avais le ballon dans les pieds, mais dès que je le perdais, je marchais. Progressivement, avec la réserve nantaise, j’ai appris à utiliser mon endurance et ma course, grâce notamment au travail de Loïc Amisse », a rendu hommage Jérémy Toulalan, qui parcoure désormais entre 11 et 12 kilomètres par match.