SCO : Pas de cravate, pas d'OL, cet entraineur assume

SCO : Pas de cravate, pas d'OL, cet entraineur assume

Photo Icon Sport

Après un début de saison difficile, l’Olympique Lyonnais a changé d’entraineur, et la nomination de Rudi Garcia, ancien de l’OM, a surpris tout le monde.

En dépit de quelques bruits après le limogeage de Sylvinho, le choix s’est rapidement porté sur trois personnes : Laurent Blanc, Jocelyn Gourvennec et donc Rudi Garcia. Pas de forcément de quoi surprendre, même si dans un entretien à L’Equipe, Stéphane Moulin, l’entraineur le plus anciennement en place en Ligue 1, et de loin, a été interrogé sur une éventuelle approche lyonnaise. La réponse est négative, mais le coach aux 30 ans passés au SCO affiche clairement son goût pour l’authenticité, et tant pis si cela lui coûte une place dans un club plus huppé.

« Lyon ? Ils n'ont pas cité une fois mon nom (rires). Ils sont à la recherche de coaches plus expérimentés et donc plus compétents. Un problème d’image ? Peut-être, mais s'il faut mettre un costume-cravate pour aller entraîner dans un club, je n'irai pas. Si je ne fais pas partie de ces standards, ce n'est pas grave, je ne suis ni aigri ni jaloux. C'est un peu la contrepartie (de sa fidélité). Quand un coach reste longtemps dans un club, on l'y associe et on pense qu'il ne réussira pas ailleurs », a livré Stéphane Moulin, qui est le symbole d’une équipe d’Angers qui se maintient chaque année, et de plus en plus souvent avec la manière, ce qui n’était pas forcément le cas au départ.