Racisme : Noël Le Graët s’en fiche, Basile Boli s’invite à la FFF

Racisme : Noël Le Graët s’en fiche, Basile Boli s’invite à la FFF

Photo Icon Sport

A l’occasion du match de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir mardi, les propos du quatrième arbitre à l’encontre de l’entraîneur adjoint Pierre Webo ont choqué. Pour Basile Boli, c’est l’incident de trop.

On assiste à une véritable prise de conscience depuis mardi soir et le dérapage au Parc des Princes. En plus des joueurs qui ont osé sortir du terrain, provoquant le report de la rencontre au lendemain, de nombreux acteurs s’aperçoivent que les campagnes de l’UEFA ne sont pas suffisantes. A priori, Noël Le Graët n’est pas concerné, le président de la Fédération Française de Football estimant que le monde du ballon rond n’est pas touché par le racisme…

C’est pourquoi Basile Boli a écrit une tribune dans La Provence pour annoncer son envie d’intégrer l’instance. « Est-ce que j'ai envie de m'impliquer pour changer les choses ? Est-ce que j'ai envie de m'impliquer à la Fédération ? Les vraies questions sont : est-ce que je me retrouve dans ces questions ? Est-ce que je peux être utile ? Est-ce que c'est mon rôle ? La réponse est oui, oui, oui et encore oui. Je suis persuadé que c'est à l'intérieur qu'on pourra changer les choses », a affirmé l’ambassadeur de l’Olympique de Marseille, toujours choqué par la déclaration de Le Graët.

Boli critique Le Graët

« Il n’est pas entendable que le patron de notre Fédé donne le sentiment de découvrir ce racisme alors qu’il existe et ronge le monde du foot depuis de nombreuses années, s’est plaint l’ancien défenseur central. Oui, il y a du racisme dans le foot. Oui, c’est anormal. Oui, il faut changer cela. Oui, on doit se donner les moyens de le faire. Oui, ça doit se faire dès les premières années de pratique. Et oui, cela concerne les joueurs, les corps arbitraux, les encadrants, les dirigeants, les supporters. » Si Basile Boli devait intégrer la FFF, a priori, ce ne serait pas sous les ordres de l’actuel président…