PSG-OM c'est presque du 50-50 dans les coeurs en France !

PSG-OM c'est presque du 50-50 dans les coeurs en France !

A quelques heures du fameux Clasico entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, l'heure est au bilan. Le PSG est en train de perdre en popularité depuis six mois alors que l'OM est de plus en plus apprécié par les Français. 

Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour Keneo et RTL est formel, le Clasico n'est plus le même depuis le rachat du PSG en 2011 par le groupe Qatar Sports Investments. En effet, 56% des Français ayant répondu à ce sondage estiment que le PSG-OM est devenu un match de Ligue 1 sans enjeu. Ce sera cependant pas totalement le cas ce soir lors de la clôture de la 32e journée de Ligue 1 car Paris compte 12 points d'avance sur l'OM et file vers un dixième championnat de France, mais Marseille doit encore assurer sa place de dauphin. Mais plus inquiétant pour le PSG, le grand public aime un peu moins le club parisien. Apprécié par 47% de la population française, ce qui n'est toutefois pas rien, Paris l'est cependant moins qu'en  octobre où ils étaient 52% à juger positivement le club de la capitale. Une situation relativement logique après l'élimination précoce du PSG en huitièmes de finale de la Ligue des champions face au Real Madrid. Une énième remontada, après le Barça en 2017, MU en 2019, qui ne plaît pas aux Français.

L'OM victime de son succès en Europe

Si l'Olympique de Marseille est deuxième en Ligue 1 derrière le PSG, ce n'est presque plus le cas dans l'esprit des Français qui accordent de plus en plus de sympathie envers les phocéens. Le club marseillais a gagné quatre points dans les sondages depuis octobre, grimpant donc à 45% alors que le PSG est juste au-dessus. Contrairement à Paris, l'OM va bien en Europe et se retrouve dans le dernier carré de la Ligue Europa Conference. Les Marseillais vont affronter le Feyenoord en demi-finale avant une éventuelle finale face à Leicester ou la Roma le 25 mai prochain, à Tirana en Albanie. Certes l'OM n'a pas été en finale de la Ligue des champions dernièrement, comme l'a fait le PSG en 2020, mais les Marseillais ont souvent brillé dans leur passé européen entre le sacre de 1993 ou quatre autres finales perdues (1991, 1999 2004, 2018).