OL-OM : Marseille au placard, la LFP a tranché !

OL-OM : Marseille au placard, la LFP a tranché !

Icon Sport

Ce mercredi, la commission de discipline de la LFP se penchera sur les incidents du match entre l’OL et l’OM au Groupama Stadium.

Des sanctions seront prises ce soir à l’encontre de l’Olympique Lyonnais après le jet de bouteille en plein visage dont Dimitri Payet a été victime. Le club présidé par Jean-Michel Aulas risque d’un huis clos à une pénalité de points voire une défaite sur tapis vert. Tous les scénarios sont sur la table alors que la commission de discipline de la LFP auditionnera l’OL ce mercredi. En revanche, RMC rapporte à la surprise générale que l’Olympique de Marseille n’a pas été convié par les membres de la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel. En effet, si l’OM a défendu son point de vue via des vidéos, rapports et expertises, les dirigeants phocéens n’ont pas été convoqués par la LFP qui estime que Marseille n’a rien à se reprocher dans ce dossier et que par conséquent, seule la présence du club qui sera sanctionné -à savoir Lyon- était nécessaire.

Marseille snobé par la commission de discipline

Une décision qui a provoqué quelques crispations et interrogations au sein de l’Olympique de Marseille. Car même si le club phocéen ne sera pas sanctionné ce mercredi soir, Pablo Longoria estime que la présence de l'OM et de ses dirigeants à la commission de discipline de la LFP était légitime en raison de la gravité des faits (joueur victime d’un jet de projectile, match arrêté, à rejouer ou gagné sur tapis vert). En interne, Pablo Longoria se dit frustré de ne pas pouvoir apporter de la contradiction aux arguments qui seront avancés par Jean-Michel Aulas et par les autres dirigeants lyonnais mercredi soir devant la commission de discipline de la LFP. D’ici l’audience, la situation pourrait néanmoins évoluer car RMC croit savoir qu’une convocation de dernière minute est toujours possible pour l’OM, surtout si les dirigeants en font la demande. L'Equipe ajoute de son côté que Dimitri Payet, lassé et fatigué de ces incidents à répétition, ne se rendra pas à Paris ce mercredi soir même s'il venait à être convoqué sur le gong.