Médias : L’After Foot fait de la résistance, Gilbert Brisbois est fier

Médias : L’After Foot fait de la résistance, Gilbert Brisbois est fier

Photo Icon Sport

Si toutes les chaînes de l'audiovisuel français ont provisoirement suspendu leurs différentes émissions portées sur le football, L’After Foot de RMC fait désormais figure de dernier survivant.

Depuis plus de 15 ans, L'After Foot occupe les auditeurs de RMC. Au fil des années, cette émission est devenue l’une des références auprès des suiveurs du football français. Et encore plus en cette période de confinement. Vu que des émissions comme L’Equipe du Soir, le Late Football Club ou Téléfoot ont mis le clignotant pour quelques semaines, L’After, lui, résiste effectivement à la crise sanitaire inédite que traverse actuellement le pays tricolore. Tous les soirs de 22 heures à minuit, l'émission de RMC va donc se poursuivre. Au grand bonheur de Gilbert Brisbois. Car si le journaliste de 45 ans est désormais seul sur le plateau pour animer son émission, il continue de débattre avec ses intervenants, comme Daniel Riolo ou Jérôme Rothen, qui sont, eux, en duplex depuis leur domicile. Face au coronavirus et au manque d'actualité qui en découle, l’animateur de RMC a simplement décidé de changer le format de son After pour continuer à exister.

« J'ai lancé le hashtag #MonAfter, pour qu'on pioche. L'idée c'est qu'en l'absence de foot et de compétitions, on aborde plein de sujets qu'on n'a pas l'habitude d'évoquer le reste de l'année. On a déjà reçu une centaine de propositions de sujets. On est très interactifs avec les auditeurs, ceux-ci participent beaucoup. Là, on leur laisse une part de l'émission. Il n'y a pas de matchs donc on est plus sur des sujets magazines, sociétaux, sur l'historique aussi des clubs. On a plus le temps pour ça donc on en profite. Vu le nombre de propositions qu'on a reçues, je n'ai absolument aucun souci. Et puis il y a quand même un peu d'actu en permanence, entre les déclarations de Jean-Michel Aulas, la refonte du calendrier, un nouveau président à Rennes, l'étude sur le coût des reports pour le foot français... On fait deux heures d'émission tous les soirs sans aucun problème. On peut continuer un moment. On le doit à nos auditeurs ! On a une communauté qui nous suit beaucoup, on est le deuxième podcast aujourd'hui en France. Vu l'actualité hyper anxiogène, si on peut essayer, pendant deux heures par jour, d'apporter un peu autre chose, de se changer les idées, de rigoler et de parler de notre passion... On va pas dire "allez on arrête tout et on revient dans un mois". Non ! », a balancé, dans Télé-Loisirs, Gilbert Brisbois, qui va donc continuer à faire vibrer les suiveurs de la L1 en cette triste période… Une bonne nouvelle, la seule de ces derniers jours au coeur de la planète football.