L1 : Un plan anti-procès obligatoire ou la L1 ne reprendra pas

L1 : Un plan anti-procès obligatoire ou la L1 ne reprendra pas

Photo Icon Sport

Les clubs de L1 souhaitent que les problèmes de classement soient réglés avant une reprise au cas où le championnat n'irait pas jusqu'au bout.

La Ligue de Football Professionnel et les clubs tentent de trouver une organisation afin de programmer la suite et la fin de la saison de Ligue 1. Mais selon un document que s’est procuré L’Equipe, il est clair qu’il faudra impérativement qu’un règlement donne précisément les modalités du classement final si la saison 2019-2020 reprenait…mais ne se finissait pas. Car les impératifs sanitaires peuvent changer rapidement et les dirigeants souhaitent que les choses soient clairement établies à l’avance. Que le classement soit figé à la 30e ou à la 37e journée, il faudra savoir quels clubs joueront l’Europe, seront relégués…et cela de manière très précise par un texte qui devra être accepté par tout le monde.

Pour le groupe de travail mis en place par la LFP, le but est surtout d’éviter d’éventuelles suites judiciaires. « Toutes les formules peuvent être envisagées et doivent être étudiées. Cette étape de validation collective des « nouvelles règles du jeu » qui permettront de déterminer le classement final du championnat 2019/2020 devra se dérouler AVANT que ladite compétition n'ait repris. À cet effet, on peut imaginer un engagement collectif formel de l'ensemble des clubs sur les « nouvelles règles du jeu » AVANT la reprise éventuelle du Championnat, ce qui permettrait de réduire le risque de recours toujours possible de quelques clubs à l'issue de la saison », explique cette note interne. On l’a vu dès les premiers jours après l’arrêt de la Ligue 1, le classement risque de donner lieu à quelques migraines sur le Championnat ne va pas à son terme.