L1 : Pierre Ménès s’excuse, les joueurs sans pitié

L1 : Pierre Ménès s’excuse, les joueurs sans pitié

Photo Icon Sport

Influenceur très suivi du monde du football, Pierre Ménès est allé trop loin en traitant de « majorettes » les footballeurs qui n’étaient pas chauds pour reprendre leur activité sans de sérieuses garanties sanitaires.

Devant le petit tollé provoqué par cette sortie, sa première depuis qu’il est revenu de l’hôpital alors qu’il avait contracté le Coronavirus, le consultant a attendu 48 heures avant de s’excuser ce message qu’il a considéré lui-même comme « ridicule ». C’est en réponse à une remarque acerbe de Romain Philippoteau que le membre du Canal Football Club s’est exprimé.

« Philippoteau est très correct dans ses propos et en plus il a raison j’ai supprimé ce tweet. ridicule. Je présente mes excuses pour mes propos », a annoncé Pierre Ménès, qui a du avoir les oreilles qui sifflent ces derniers jours. En effet, plusieurs joueurs ont profité de l’envie très pressante des clubs et des instances de reprendre pour dire qu’ils n’étaient ni des majorettes, ni des joueurs très pressés de s’exposer. Surtout que les conditions de reprise sont encore floues, avec par exemple le port du masque ou des distanciations à respecter pendant deux semaines lors des entrainements. De quoi agacer le joueur de Dijon Frédéric Sammaritano : « C’est insensé de proposer de telles inepties . Le football est un sport de contact . Si on ne peut pas être en contact , c’est simple on ne reprend pas ! », rejoint dans cet argument par Andy Delort. « Bah apparemment, on fait nos majorettes », a balancé l’attaquant de Montpellier, dont l’un des joueurs, Junior Sambia, est touché par le Covid-19. Visiblement, le terme majorette ne passe pas chez les joueurs pros…