L1 : On a bien pardonné Zidane ! Pourquoi pas Chapron...

L1 : On a bien pardonné Zidane ! Pourquoi pas Chapron...

Photo Icon Sport

En janvier 2018, Tony Chapron arbitrait sans le savoir le dernier match de sa carrière, entre Nantes et le Paris Saint-Germain.

Car lors de cette rencontre, l’arbitre de 46 ans disjonctait en taclant Diego Carlos avant de l’expulser. Sur l’antenne de Canal Plus Sport en ce début de semaine, celui qui est désormais retraité a tenu à se défendre. Moqué et critiqué depuis plusieurs mois, Tony Chapron demande le pardon des observateurs et compare sa situation à celle de… Zinédine Zidane, après le coup de tête infligé par l’ancien n°10 des Bleus à Marco Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006.

« J’ai présenté des excuses et reconnu mon erreur. Mais je constate que, quand bien même j’ai effectué mon mea culpa, cela n’a pas suffi à éteindre toute l’amertume qui s’est dégagée autour de moi à ce moment-là. Il y a un homme qui fait une erreur, c’est un geste réflexe, et ça m’a coûté ma fin de carrière. Ç’a été douloureux, j’ai mal vécu cette période. Je voudrais juste qu’on prenne un peu de hauteur : que s’est-il passé quand Zinedine Zidane a mis un coup de tête (à Marco Materazzi) en finale de la Coupe du monde (2006) ? Moi, j’arrive à comprendre Zidane. Je ne dis pas que c’est excusable, mais j’arrive à le comprendre. J’aurais aimé qu’on me comprenne aussi. Et à toutes fins utiles, je rappelle qu’il a été sanctionné par la Fifa de trois matches de suspension. Moi, huit mois… » a expliqué ce malheureux Tony Chapron. Une comparaison osée pour celui qui a tout de même profité de cette notoriété inattendue pour devenir, dès la fin de sa carrière, un consultant aux remarques acérées sur la chaine cryptée.