L1 : Lyon menace le PSG, il mise un billet sur l'OL

L1 : Lyon menace le PSG, il mise un billet sur l'OL

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais compte trois points d'avance sur le PSG alors que l'on va atteindre la moitié du championnat. Et l'OL paraît en mesure de battre le géant parisien.

Il y a seulement huit journées de Ligue 1 de cela, le Paris Saint-Germain était facile de leader du Championnat avec cinq points d’avance sur Lille, tandis que l’OL pointait à la 5e place avec sept longueur de retard sur le champion en titre. Mais ce samedi, au moment où se jouera la 19e journée de Ligue 1, dernière de la phase aller, c’est bien l’OL qui est en tête du Championnat avant trois points d’avance sur le PSG et le LOSC. Et franchement, ce n’est pas volé, tant la formation de Rudi Garcia pratique un football solide et précis, là où l’équipe parisienne semble plus souvent capable du pire que du meilleur. Pour Xavier Domergue, le club entraîné par Mauricio Pochettino n’est plus le monstre connu ces dernières saisons et s’il y a bien une équipe capable de s’emparer de la couronne de champion de France, c’est bien l’Olympique Lyonnais.

Au micro de RTL, le journaliste a confié ses sensations sur cette saison 2020-2021 de Ligue 1 si spéciale. « Pour moi le PSG ne sera pas sacré champion tranquille cette saison, c’est une évidence. C’est une évidence depuis plusieurs semaines. Lyon est au niveau et l’OL est très performant sur les derniers matchs, en plus Lyon ne joue pas une coupe d’Europe et a donc une récupération beaucoup plus importante que le PSG et Lille (…) Lyon est extrêmement solide, ils mettent de l’intensité à chaque fois, il y a des automatismes. Je me régale de voir l’OL depuis plusieurs semaines, mais pas depuis le début de la saison », explique Xavier Domergue, pas loin de mettre un gros billet sur le club de Jean-Michel Aulas cette saison. Reste tout de même que nous ne sommes qu’à la moitié d’un Championnat de Ligue 1 très incertain et que des surprises sont encore possibles, notamment parce que le mercato n’est pas terminé.