L1 : Le PSG joue à se faire peur

L1 : Le PSG joue à se faire peur

Icon Sport

3e journée de Ligue 1 :

Stade Francis Le Blé.

Stade Brestois - Paris Saint-Germain : 2-4.

Buts : Honorat (42e), Mounié (85e) pour Brest ; Herrera (23e), Mbappé (36e), Gueye (73e), Di Maria (90e+1) pour le PSG.

Sans Messi ni Neymar, le Paris Saint-Germain a dominé le Stade Brestois dans un match fou (4-2), grâce notamment au premier but de Kylian Mbappé cette saison.

Après un début de match à sens unique, avec de grosses occasions de Mbappé (4e) ou Icardi (21e), le club de la capitale française ouvrait logiquement la marque. Herrera profitait effectivement d’un centre de Mbappé repoussé par Chardonnet pour faire trembler les filets d’une volée (0-1 à la 23e). Un but appuyé par Mbappé, qui doublait la mise… de la tête pour conclure la belle action d’Hakimi (0-2 à la 36e). Avec deux buts d’avance, Paris pensait avoir fait le plus dur. Mais comme face à Strasbourg la semaine passée, Brest revenait dans la partie. En effet, sur un joli numéro de Faivre, Honorat trompait Navas juste avant la mi-temps (1-2 à la 42e).

De quoi garder un peu de suspense pour la deuxième période… ou pas. Puisque Gueye remettait les pendules à l’heure d’une frappe limpide aux 30 mètres (1-3 à la 73e). Navas rassurait ensuite sa défense sous les yeux de Donnarumma (78e)... avant d’encaisser un nouveau but breton, sur un sacré enchaînement de Mounié (2-3 à la 85e). Une réduction de l’écart sans suite, car malgré une fin de match complètement folle, le PSG tenait bon. Et Di Maria finissait même par enfoncer le clou en contre (2-4 à la 90e+1).

Avec cette troisième victoire en autant de journées (4-2), le PSG confirme son bon début de saison. Leader provisoire en attendant les matchs d’Angers et de Clermont, l’équipe de Mauricio Pochettino met déjà une belle pression sur ses concurrents dans la course au titre. De son côté, le Brest de Michel Der Zakarian chute pour la première fois de la saison après ses nuls contre Rennes et l’OL.