L1 : Le Boxing Day, une promesse bidon ?

L1 : Le Boxing Day, une promesse bidon ?

Icon Sport

Dans un communiqué publié mercredi, la Ligue de Football Professionnel a dévoilé la création d’un Boxing Day pour la saison 2022-2023.

En raison de la Coupe du monde au Qatar, des matchs de Ligue 1 auront lieu le 28 décembre 2022 ainsi que le 1er janvier 2023. « A titre exceptionnel, la reprise du championnat (16e journée) aura lieu le mercredi 28 décembre 2022 sous la forme d’un 'boxing day' à la française » a expliqué la LFP dans un communiqué. C’est donc uniquement pour compenser les dates avalées par la Coupe du monde au Qatar que le football français s’est lancé à corps perdu dans cette solution adoptée en Premier League depuis de longues années. Mais pour Philippe Piat, coprésident de l'UNFP et qui représente donc les joueurs de Ligue 1, hors de question que le Boxing Day à la Française devienne une habitude.

« Compte tenu du calendrier complètement bousculé et du fait que les joueurs vont avoir pas mal de congés, cela nous a semblé logique. Mais c'est assorti d'une mention qui indique bien que c'est à titre exceptionnel » prévient Philippe Piat, pour qui il n’est tout simplement pas envisageable que le Boxing Day rentre dans les mœurs en France et devienne une habitude chaque année. « Il n'est pas question que des matches à ces dates-là s'installent, même de manière occasionnelle, dans le Championnat de France » conclu le coprésident de l’UNFP, qui reconnait que la Ligue de Football Professionnel n’avait pas d’autre choix pour la saison 2022-2023 en raison de la Coupe du monde en hiver au Qatar, mais qui ne veut pas voir cette solution perdurer dans le temps.

L'idée du Boxing Day en L1 ne date pas d'hier

La création de ce Boxing Day exceptionnel ravira en tout cas certains dirigeants de Ligue 1 qui militent pour jouer pendant les fêtes de fin d’année depuis de longues années. C’est par exemple le cas de Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE, qui avait lancé l’idée d’un Boxing Day en Ligue 1 il y a trois ans. « C'est peut-être une fausse bonne idée mais ça mérite réflexion. On organiserait trois journées de Championnat dans la période entre Noël et le jour de l'An et chacun aurait droit à deux semaines de repos derrière. L'idée va dans le sens des joueurs » avait-il expliqué. A l’époque, sa proposition n’avait pas rencontré un franc succès. Trois ans plus tard, avec l’échéance de la Coupe du monde au Qatar en pleine saison, la LFP a finalement franchi le pas. Et dans leur majorité, les supporters sont emballés.