L1 : La bombe, l’Arabie Saoudite voulait acheter l’OL avant l’OM !

L1 : La bombe, l’Arabie Saoudite voulait acheter l’OL avant l’OM !

Photo Icon Sport

Dans le rouge financièrement, l’Olympique de Marseille est associé à de nombreuses rumeurs au sujet d’un rachat par Al-Walid bin Talal ces derniers jours.

Ce qui n’est qu’une rumeur infondée pour certains est une véritable information pour d’autres. Parmi ceux qui sont convaincus que des négociations sont actuellement en cours entre Frank McCourt et l’homme d’affaires saoudien, on retrouve Thibaud Vézirian. Dans un live sur sa chaîne YouTube, le journaliste de C-News a confirmé les négociations actives pour le rachat de l’Olympique de Marseille. Mais l’insider a surtout apporté une autre information de taille, qui va intéresser bien au-delà des supporters marseillais. Selon lui, c’est d’abord l’Olympique Lyonnais qui était dans le viseur de l’homme d’affaires, lequel a cependant pris un énorme stop de la part de Jean-Michel Aulas.

« Al-Walid bin Talal a décidé de se faire conseiller pour racheter un club. Et on lui a dit de foncer sur Lyon, qui est stable et a un superbe centre de formation. Sauf que Aulas a été clair, net et précis, c'est non. Les conseillers d'Al-Walid bin Talal lui ont alors dit d'acheter l'OM. Ce que je sais, c'est qu'il y a des banques françaises qui sont dans le dossier et qui aident l'Arabie Saoudite à être en lien avec l'OM, à faire des propositions pour que ça soit carré. J'ai eu des confirmations de toutes parts. Il va falloir qu'un des deux camps fasse des concessions. Margarita-Louis Dreyfus avait laissé des parts à son fils quand elle a vendu le club et McCourt veut faire pareil. Et c'est ça qui fait tiquer les Saoudiens qui ne veulent pas empiler les actionnaires. Ils veulent le club, mais aussi le stade. Ça coince sur le prix et sur le fait que la mairie et Arema soient impliqués dedans » a indiqué le journaliste, pour qui l’ambition de l’Arabie Saoudite était donc de racheter Lyon dans un premier temps. Mais devant l’inflexibilité de Jean-Michel Aulas, c’est désormais l’OM qui figure dans le viseur de Bin-Talal…