L1 : Huis clos et dérogation refusée, ça craint en zone rouge !

L1 : Huis clos et dérogation refusée, ça craint en zone rouge !

Photo Icon Sport

Le Premier Ministre a été clair ce mercredi, les Préfets n'accorderont aucune dérogation à la jauge de 5.000 spectateurs dans les régions où le covid circule activement.

Même si pour l’instant, les clubs de Ligue 1 qui ont demandé une dérogation afin d’accueillir plus de 5.000 spectateurs lorsqu’ils jouent à domicile ont reçu une réponse négative des préfets, le Premier Ministre a tenu à mettre les choses au point sur France-Inter. Pour Jean Castex, dans les départements qui sont en zone rouge en raison d’une circulation intense du coronavirus, non seulement les préfets ne seront plus du tout autorisés à accorder des dérogations, mais pire encore ils pourraient au contraire baisser cette jauge de 5.000 spectateurs et même imposer que les matchs se jouent à huis-clos. Le Premier Ministre estime que c’est hélas le prix à payer afin d’éviter d’énormes soucis sanitaires dans les prochaines semaines.

« Ce qui a été décidé mardi en Conseil de défense, c’est que dans les départements qui sont en rouge, c’est-à-dire où il y a une forte circulation virale, il ne sera plus possible à l’autorité préfectorale de déroger. Et ce n’est pas nouveau, les Préfets peuvent même abaisser la jauge, si la circulation virale ou la configuration des lieux est inadaptée, c’est du cas par cas », a prévenu Jean Castex. Pour rappel, sept départements sont actuellement en zone rouge il s’agit de l’Hérault, Paris, la Sarthe, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Guyane, et les Bouches-du-Rhône.