L1 : Et maintenant un procès LFP contre Al-Khelaifi ?

L1 : Et maintenant un procès LFP contre Al-Khelaifi ?

Photo Icon Sport

La Ligue de Football Professionnel envisage d'attaquer en justice le groupe BeIn Media dirigé par Nasser Al-Khelaifi si les droits internationaux de la L1 ne sont pas payés.

Les services juridiques de la Ligue de Football Professionnel ont bien du travail en cette période où la Ligue 1 est à l’arrêt. Outre deux plaintes contre X afin d’essayer de coincer la ou les sources de L’Equipe et de Mediapart, ce qui ressemble à de l’intimidation contre les médias, la LFP envisage désormais de saisir la justice contre BeIn Media Group, qui possède les droits de diffusion de la L1 à l’étranger. Selon L’Equipe, à ce jour, le groupe qatari n’a pas payé les 30ME prévus au contrat à la date du 30 avril. Et tout comme elle l’avait fait face à Canal+ et BeInSports France, la Ligue a créé une délégation pour aller négocier avec BeIn Media Group, sans toutefois mettre Nasser Al-Khelaifi à la tête de ce petit groupe de négociateurs composé de Jean-Pierre Rivère, Jacques-Henri Eyraud et Olivier Sadran.

Mais cette délégation est pour l’instant restée bredouille, ce que Jean-Michel Aulas a évidemment souligné lors de la dernière commission des finances de la Ligue de Football Professionnel. Pour l’instant, la LFP envisage deux solutions, soit obtenir 16ME, le prorata des matchs de Ligue 1 joués et diffusés avant l’interruption du Championnat, soit envoyer BeIn Media Groupe, et Nasser Al-Khelaifi, au tribunal. Bien évidemment, du côté de l’instance du football français on veut éviter si possible cette dernière solution, laquelle remettrait sur le devant de la scène la récente présence du patron du PSG et de BeInSports, à la tête de la délégation des clubs qui ont négocié le paiement des droits avec Canal+. Mais à un moment, il va bien falloir obtenir de l'argent.