L1 : Riolo écoeuré par ces dirigeants du foot français en carton

L1 : Riolo écoeuré par ces dirigeants du foot français en carton

Photo Icon Sport

C'est une évidence, le football français n'a pas montré son meilleur visage depuis quelques semaines. Et pour Daniel Riolo l'heure de faire les comptes a sonné.

Tandis que la France comptait ses morts par milliers, saluait le dévouement des soignants et de ceux qui ont fait tenir le pays debout souvent pour des salaires de misère, le football hexagonal s’offrait une crise indécente. Et si Jean-Michel Aulas a été pointé du doigt, que dire de certains autres dirigeants que ce soit des clubs de Ligue 1, mais aussi de la Ligue de Football Professionnel ou des différents syndicats. Pour Daniel Riolo, il est clair que tout ce brave monde a montré que la grande famille du foot professionnel était une blague et qu’il y avait vraiment quelque chose de pourri au royaume du football hexagonal.

Sur RMC, le journaliste a confié son écoeurement. « L’AS Saint-Etienne qui parle d’un forfait en Coupe de France et de l’incertitude pour rejouer en 2020, je pense qu’ils ne veulent pas rejouer au football. Il y a énormément de présidents de clubs de Ligue 1 qui n’en ont rien à cirer. Ils s’en foutent même de l’argent qui a été perdu, et il n’y en a pas tant que ça qui a été perdu pour eux. De toute façon, ils vont se rincer sur les prochains droits télés. Il y a beaucoup de clubs qui n’ont aucune ambition. Le football n’intéresse pas grand monde dans ces clubs-là. J’assume à 1000%. Il y a plus de la moitié de nos clubs et de nos dirigeants qui n’en ont rien à cirer. Ils ne sont pas passionnés, ils vivotent, ils gèrent leur club, l’oseille rentre, ils payent leurs joueurs, les employés, il y a du monde qui vient au stade ou pas. Ce n’est pas la billetterie qui rapporte du blé, ce sont les droits TV et le mercato. Personne n’était prêt à reprendre et avait envie de se battre pour ça », a lancé un Daniel Riolo furieux d’assister à tout cela depuis plusieurs semaines. Et rien ne dit que les choses vont s’améliorer dans les jours qui viennent surtout si l’ensemble des championnats européens repart.