L1 : Aulas défend l'OL mais ne trahira jamais le foot français

L1 : Aulas défend l'OL mais ne trahira jamais le foot français

Photo Icon Sport

Très décrié depuis sa prise de position pro-OL en cas d'annulation de la saison, Jean-Michel Aulas n'a cependant jamais oeuvré contre les intérêts du football français.

Revenu à plus de discrétion sur les réseaux sociaux, après son coup de chaud d’il y a deux semaines, Jean-Michel Aulas a pris des coups de partout suite à ses propos sur la fameuse saison blanche. Cependant, si le président de l’Olympique Lyonnais avait clairement plaidé la cause de son club, à un moment plutôt maladroit, certains commencent à se dire qu’il est réellement possible que la L1 soit terminée cette saison, et qu’en France, comme on l’envisage en Premier League, le classement actuel ne soit pas validé. Quoi qu’il en soit, revenant sur l’attitude de Jean-Michel Aulas dans Le Parisien, Jean-Louis Louvel, ancien président du Havre et de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) estime que si le patron de l’OL a des défauts, il n’ira jamais à l’encontre de l’intérêt général.

Et Jean-Louis Louvel de raconter une anecdote. « Dieu sait si j’ai eu des divergences avec Jean-Michel Aulas. Mais il savait jusqu’où il pouvait aller. Il finissait toujours par se ranger à l’avis majoritaire. Je me souviens d’un vote mémorable au conseil d’administration de la Ligue sur le passage de la Ligue1 à 18 clubs au lieu de 20. Aulas était pour une élite resserrée, mais devant le consensus général, il a fini par voter le maintien à 20 clubs. On s’engueulait, c’était souvent chaud, mais on trouvait toujours un accord à la fin », confie l’ancien dirigeant de l’UCPF, syndicat un peu rival de la Première Ligue.