L1 : Amazon évite une polémique XXL avec la France

L1 : Amazon évite une polémique XXL avec la France

A la veille du match LOSC-PSG, qui sera diffusé par Amazon Prime Video, le géant américain a rapidement réagi à un dysfonctionnement constaté dans les DROM-COM (anciennement DOM-TOM).

C’est un habitant de la Réunion qui a alerté Amazon ce samedi matin en montrant qu’il lui avait été impossible de s’abonner au Pass Ligue 1, indispensable pour suivre la saison de Championnat en France. Car du côté de l’ogre américain on a visiblement exclu les départements et territoires d’outre-mer. C’est d’ailleurs ce qu’un représentant du service commercial a expliqué à cet internaute, lui précisant en privé qu’Amazon possédait « les droits de diffusion de la Ligue 1 uniquement pour la France métropolitaine. » Une justification difficilement compréhensible dans la mesure où Canal+, BeInSports et même l’éphémère chaîne Téléfoot étaient disponibles à la Réunion, mais également dans la totalité des départements et régions d'outre-mer et collectivités d'outre-mer.

Du côté d’Amazon on a vite vu le bad buzz qui enflait et surtout l’incohérence de cette décision de se couper d’une partie de sa clientèle. Et, interrogé par RMC, le diffuseur principal de la Ligue 1 en France jusqu’en 2024 a annoncé qu’il s’agissait d’un bug en cours de correction. « Les Outre-Mer auront bien accès à la Ligue 1 via Prime Vidéo. Il est possible que certains clients aient rencontré des soucis pour s'inscrire mais nos équipes travaillent activement pour régler cette situation », a prévenu Amazon. Une bonne nouvelle qu’il va falloir vite mettre en œuvre puisque les abonnés de Prime Video auront droit à LOSC-PSG dimanche soir dans le cadre du Trophée des champions. A une semaine du début de saison en Ligue 1, tout cela ressemble quand même à un sacré numéro d'équilibriste. Mais les 20 clubs de L1 ont visiblement été tentés par ce choix au moment de l'appel d'offres.