Jallet : « Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous... »

Jallet : « Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous... »

Photo Icon Sport

Christophe Jallet rallie ses troupes. A l'heure de retrouver le FC Lorient, son ancien club, le latéral droit du PSG s'est présenté en conférence de presse ce jeudi. L'occasion pour lui d'évoquer le sprint final qui va débuter en championnat. Et Jallet de mettre en garde son équipe : tout autre résultat qu'une victoire pourrait bien signifier la fin des derniers espoirs du PSG de disputer la Ligue des champions la saison prochaine.

« Si on ne gagne pas ce week-end, on pourra oublier les trois première places, il ne faudra plus se faire d’illusions. On a assez parlé de moments charnières cette saison. Pour une fois, j’espère qu’on arrivera à faire basculer le destin de notre côté. Il faut retrouver une dynamique de victoire. Il reste 30 points à prendre avant la fin de la saison et on est qu’à cinq points du troisième. Si on a connu le passage à vide, les autres équipes aussi peuvent en connaître un », a avoué Jallet. Il est également revenu sur les soubresauts qui ont secoué le vestiaire parisien, qui sont désormais oubliés.

« Quand on est un peu plus fatigué, on a tendance à un peu se prendre la tête pour des broutilles. C’était le cas ces derniers temps, mais tout monde a balayé devant sa porte et fait son mea-culpa. On ne s’est  jamais désolidarisé. A Lorient aussi, il s’est passé des choses mais personne ne l’a su. La différence, c’est qu’à Paris au moindre accrochage on en fait une affaire d’état. Si toutes ces histoires avaient pu rester entre nous, ça aurait été une meilleure chose ».