Droits TV : Mediapro gagne du temps et bloque la LFP

Droits TV : Mediapro gagne du temps et bloque la LFP

Photo Icon Sport

Mediapro ne peut plus payer la LFP dans le cadre du contrat qui lie les deux entités. Impacté par de gros problèmes financiers, le groupe audiovisuel a décidé de saisir le Tribunal de commerce de Nanterre.

En deux mois, Mediapro, le nouveau diffuseur majeur de la Ligue 1 et de la Ligue 2 rencontre déjà des problèmes économiques. Alors que la maison mère de la chaîne Téléfoot n’a pas payé sa traite des droits TV (172 ME) du 5 octobre, elle a décidé selon le Canard enchaîné de saisir le Tribunal de commerce de Nanterre. Ainsi, le groupe audiovisuel espagnol admet qu’il rencontre des problèmes financiers qui peuvent grandement nuire à son activité. Alors que le patron du groupe sino-espagnol, Jaume Roures, souhaite renégocier le contrat existant entre Mediapro et la Ligue de football professionnel, l’instance qui dirige le football de haut niveau en France s’y est clairement opposée.

Par son acte, Mediapro se met ainsi sous la protection du Tribunal de commerce de Nanterre. Un mandataire doit désormais aider les deux parties à trouver une solution financière ou juridique. Quoi qu’il en soit, le diffuseur se donne un peu d’air via cette action juridique. Celle-ci empêche la LFP de redistribuer les droits des championnats de L1 et de L2 dans les trente jours qui suivent le 5 octobre. La situation pourrait évoluer dans les prochaines semaines, et le football français surveillera ces avancées de très près. Les 40 formations professionnelles de l’Hexagone devaient récupérer une partie de la traite de Mediapro le 17 octobre.