Droits TV : Canal+ prêt à la guerre totale pour 56 ME ?

Droits TV : Canal+ prêt à la guerre totale pour 56 ME ?

Icon Sport

Canal+ s'est offert les droits du match OM-PSG, mais dans le même temps la chaîne cryptée refuse de négocier pour les autres matchs. Et ce vendredi, C+ pourrait frapper la Ligue 1 au portefeuille.

Mercredi soir, Maxime Saada s’est fait un plaisir d’annoncer que Canal+ allait pouvoir diffuser dimanche soir le très attendu match entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, une rencontre qui sera aussi diffusée sur Téléfoot comme l’a confirmé la Ligue de Football Professionnel. Mais si le patron de C+ pouvait exulter après avoir remporté ce petit appel d’offres, auquel TF1, M6 et France Télévisions avaient répondu, cela ne veut pas dire que la situation s’améliore entre la chaîne historique du football français et la LFP. Car dans le même temps, Vincent Labrune a fait le constat que du côté de Canal+ on refusait fermement de négocier de gré à gré le rachat des lots mis en vente, estimant qu’il devait y avoir un nouvel appel d’offres mais cette fois avec la totalité des matchs. Et notamment les deux fameux matchs achetés par BeInSports et revendus à Canal+ pour 330ME par saison.

Faute d’un accord sur ces deux rencontres, la Ligue et Canal+ sont dans une logique d’affrontement qui vaut d’ailleurs à la Ligue 1 deux rendez-vous devant la justice à l’initiative de la chaîne du groupe Bolloré. Et, tandis que les clubs français sont au bord du gouffre, les dirigeants de C+ pourraient porter un nouveau coup brutal. C’est en effet ce vendredi que Canal+ doit verser l’échéance de 66ME à BeInSports pour les droits des deux matchs, une somme que la chaîne qatarie, dirigée par Nasser Al-Khelaifi, doit ensuite reverser à la LFP. Et selon L’Equipe, il se pourrait bien que Canal+ fasse comme Mediapro et ne paie pas cette échéance. « Canal + est censée régler d’ici vendredi à beIN Sports l’échéance du 5 février pour ses deux matches de L1 (56,4 ME HT), le groupe franco-qatarien reversant ensuite l’argent à la LFP. La chaîne cryptée pourrait ne pas payer... Quelle sera alors l’attitude de son partenaire beIN Sports, solidaire jusqu’ici en coulisses de la chaîne cryptée ? », se demande le quotidien sportif. Car Nasser Al-Khelaifi, qui se tient à l’écart de ce dossier, devra alors assumer le fait de ne pas payer les droits à la LFP, alors que le président du PSG sait la situation désastreuse au sein des clubs. Netflix peut préparer une série avec tout cela.