ASSE : L'Europe fait mal aux Verts, mais Caïazzo aime ça

ASSE : L'Europe fait mal aux Verts, mais Caïazzo aime ça

Photo Icon Sport

S'il avoue qu'une non-qualification européenne serait bénéfique d'un point de vue financier, Bernard Caïazzo souhaite que l'AS Saint-Etienne réalise l'exploit de se qualifier pour la quatrième fois de suite en Europa League au terme d'une fin de saison palpitante.

Un peu dans le dur ces dernières semaines, malgré sa victoire à Dijon (0-1), Saint-Etienne profite de cette première trêve internationale de l'année pour bien préparer son sprint final. Septième de Ligue 1 avec 44 points, à deux unités de l'OM, 5e, et de Bordeaux, 6e, l'ASSE va jouer les places en Europa League. Si cette dernière n'est pas forcément bonne sportivement, sachant qu'elle fait perdre des points en championnat et donc des millions d'euros, cette Coupe d'Europe redore cependant la réputation stéphanoise. Et c'est bien cela le plus important d'après Bernard Caïazzo.

« Notre modèle économique ne dépend pas des revenus de l’Europe. Celle-ci génère des revenus supplémentaires, mais oblige à des dépenses équivalentes car l’effectif doit être plus important. De plus, jouer jeudi et dimanche une dizaine de fois, fait perdre des points, donc des places au classement. Or, gagner ne serait-ce que deux places au classement, c’est près de quatre millions d’euros en plus. En revanche, sans cette compétition, nous ne serions pas devenus avec trente-quatre matchs européens en trois saisons un vrai club européen. L’Europe est dans l’ADN de l’ASSE. Une quatrième qualification européenne de suite cette saison serait un exploit formidable. Cette dernière ligne droite de Ligue 1 est passionnante. Je suis certain que nos garçons auront à cœur de livrer les mêmes matchs que ceux que nous avons vus contre Mayence, Anderlecht, lors du derby ou à Toulouse. L’équipe, le coach et son staff sont capables de réaliser encore un exploit, surtout si nous retrouvons tous nos blessés. Nos supporters vont devoir comme toujours jouer un grand rôle dans cette quête », a lancé, dans Le Progrès, le président des Verts, qui espère donc voir l'ASSE en Coupe d'Europe la saison prochaine.