ASSE : Galtier et le salary cap, Alonzo veut du neuf

ASSE : Galtier et le salary cap, Alonzo veut du neuf

Photo Icon Sport

Depuis plusieurs années, l’AS Saint-Etienne reste bloquée aux portes du podium de Ligue 1. Cette saison encore, les Verts n’ont toujours pas franchi le cap espéré.

Notamment en cause, le fond de jeu quasi inexistant et critiqué par Jérome Alonzo. « Comme tous les supporters, je suis un petit peu déçu, a confié l’ancien Stéphanois dans Le Progrès. On a le sentiment qu’il y a mieux à faire, mais on se rend compte que certains points grappillés sont des petits miracles. » Mais pour le consultant, l’entraîneur Christophe Galtier n’est pas forcément responsable de cette situation.

« Il manque peut-être deux ou trois joueurs de niveau supérieur pour passer de la 5e ou 6e place à la 3e ou 4e place, a-t-il commenté. Soulignons aussi le parcours de Christophe Galtier, qui a appris le métier dans l’ombre et qui est aujourd’hui l’un des coachs les plus expérimentés de Ligue 1. Il y aura un virage le jour où il partira, il ne faudra pas le rater. Ça va être un moment important. » Peut-être l’occasion de basculer vers un nouveau chapitre sans le technicien, qui avait pris les commandes en 2009, et sans le fameux salary cap qui plafonne les salaires de l'effectif.

La politique de l’ASSE dépassée ?

« On ne peut pas changer vingt joueurs. Le salary cap, c’était une super idée mais on touche un peu les limites. Tu ne peux pas avoir le coup de bol d’avoir un joueur à 100 000 euros par mois qui te met 25 buts par saison, ou alors ça arrivera une fois en dix ans, a prévenu Alonzo. Un bon joueur, c’est très cher, c’est le nerf de la guerre. Il faudra faire l’effort sur deux ou trois joueurs. Concernant Christophe, je suis qui pour dire s’il est temps pour lui de partir ? Dans son cœur, il a la réponse. Mais je ne pense pas qu’il fasse encore trois saisons ici. » Pour rappel, Galtier est lié à l’ASSE jusqu’en 2018.